Les Lussier

 

Plusieurs patronymes viennent de l’ancien français « huis », comme Lussier, Lussyé, Lucier, L’Huissier, etc. Ce mot « huis » signifie porte. L’Huissier, Le Huissier, au Moyen Âge, désignait le portier et non un officier de justice. Ce peut être aussi le surnom du fabricant de portes. Les notaires canadiens écrivaient presque toujours, L’huissier, comme nom de famille.

 

Jacques Lussier, l’ancêtre, a vu le jour vers 1646 à Paris, île-de-France, dans la paroisse de Saint-Eustache. Beaucoup de questions comme les raisons de son départ de Paris dès la vingtaine, qui l’engagea, quel bateau l’a transporté en Nouvelle-France, sont demeurées sans réponse précise jusqu’à nos jours. Cependant, l’abbé Pierre-Eucher Théorêt affirme à peu près ceci : Jacques Lussier s’engagea à Paris, au service de Pierre Boucher. Cette hypothèse, vraisemblable, nous invite à conclure qu’il travailla d’abord à Trois-Rivières où Pierre Boucher était gouverneur. On suppose que Jacques Lussier ait suivi son maître, Pierre Boucher, dans sa seigneurie des îles Percées qui, plus tard, deviendra Boucherville.

 

Jacques Lussier arrive à Québec à l’automne de 1666, un an après le régiment de Carignan-Salières. Sa première apparition officielle a lieu le 22 septembre 1669. C’est à cette date qu’il passa son contrat de mariage avec Charlotte de La Marche, fille du Roi, qui était aussi originaire de Paris. Le 15 février 1671, elle est inhumée dans la chapelle de Boucherville, première sépulture de l’endroit. Elle est décédée des suites de ses couches, dans sa maison de Varennes. Son enfant, nommé Marie, survécut. Le couple Lussier vivait donc sur le territoire qui allait devenir la seigneurie de Varennes. Quelle déception pour Jacques Lussier de perdre son épouse après moins de deux ans de mariage. Il devait refaire sa vie et protéger sa fille unique, Marie.

Après six mois de veuvage, Jacques Lussier se rend à Québec pour aller quérir une compagne aussi bonne que la première. Il rencontre une autre parisienne, de dix-huit ans d’âge, Catherine Clérice, aussi fille du Roi. Ils se marient le 12 octobre 1671. Le voyage de noces se fit sur le fleuve, vers Varennes. Il lui présenta, Marie Lussier, la bambine qui apprendrait bientôt à appeler sa belle-mère, maman. Jacques Lussier passa toute sa vie dans la seigneurie de Varennes. Il était un colon tenace, pendant vingt ans, il a fait un travail fructueux autant que silencieux. Jacques et Catherine Clérice élevèrent une douzaine d’enfants. La descendance Lussier se répandit surtout autour de Montréal, puis vers l’Ouest et les Etats-Unis. Jacques Lussier se noya dans le fleuve Saint-Laurent, probablement en fin d’automne 1712. Son corps fut repêché le printemps, sur le territoire de Sorel où il fut inhumé le 12 juin 1713. Après l’inventaire des biens, l’ancêtre Lussier possédait en plus, près de 3,000 livres, une fortune en ce temps-là. L’aïeule Lussier, à l’âge de 68 ans, décida d’aller rejoindre son époux le 1er mars 1715. Ce second départ coïncidait avec la disparition de la première et bien méritante génération Lussier au Canada, pensons-nous.

 

Plusieurs Lussier réussirent en affaires. Christophe obtint la seigneurie de la rivière David en 1772, aujourd’hui Saint-David près de Yamaska. Paul Lussier acquérait plus des deux-tiers de la seigneurie de Varennes en 1790. Il fut aussi propriétaire de l’arrière-fief de Beloeil. Son petit -fils, Félix, devint seigneur de Varennes et d’une partie de Boucherville. Des Lussier s’illustrèrent dans d’autres domaines. Etienne fut employé de la Baie d’Hudson, il fut l’un des premiers pionniers blancs à vivre dès 1829 sur le territoire qui deviendra Portland (Oregon). François, resté célèbre à Edmonton pour sa bravoure et sa fidélité à son maître, Toussaint Lussier, l’un des douze conseillers de Louis Riel. Joseph, de Holyoke (Massachusetts) fondateur du journal La Justice. Mgr. Irenée Lussier, recteur de l’Université de Montréal, officier de l’Ordre du Canada. Doris Lussier, comédien. Mgr. Philippe Lussier, évêque du diocèse de Saint-Paul en Alberta de 1952 à 1958. Albert-Alexandre-Edouard-Eustache Lussier, l’un des derniers seigneurs de Varennes, député. Gilles Lussier, prêtre (Missions étrangères) au Honduras et évêque. Robert Lussier, médecin, député, ministre, maire de Repentigny de 1960 à 1968, décédé en 1994. Edouard Lussier, patriote, bedeau, il défie les consignes de son curé, pour sonner le tocsin et appeler les patriotes au combat le 23 novembre 1837, il prit part à cette bataille. Louis Lussier, patriote, emprisonné à Montréal, il s’évade de prison grâce au chien qu’il a apprivoisé. Louis Lussier ou L’Huissier, emprisonné deux fois en 1837 et 1838. Plus près de nous, à Granby, on a Honorat Lussier, cultivateur, décédé en 1973. Il possédait la terre où l’on retrouve aujourd’hui, les Galeries de Granby et les Halles de Granby. Il est un des membres fondateurs de la Société coopérative agricole du Canton de Granby en 1938, aujourd’hui Agropur. Deux de ses fils, Gabriel décédé en 1996 et Jean suivront les traces de leur père. Josée Lussier, membre de notre régionale depuis 2011 et présidente pour l’an née 2013-2014. Toi, descendant de Jacques Lussier et de ses deux épouses, tu rediras à tes fils et à tes filles ce que tu viens d’apprendre, tu le répéteras souvent.

Sources :

 1) Lebel Gérard, Nos ancêtres, #11, Édition Sainte-Anne-de-Beaupré,

page 115 à 123.

 2) Racine Richard, Société d’Histoire de la Haute-Yamaska

 3) Perrier Onil, Familles et descendants de 300 patriotes, Edition idg. 2010,

 4) Cournoyer Jean, La Mémoire du Québec, les Éditions internationales

 Alain Stanké, 2001, page 919 et 1920.

 5) Jacob Roland, Votre nom et son histoire, les Editions de l’Homme,

2006, page 291.

3 comments on “Les Lussier

  1. je cherche mon ancetre lussier mon arriere grand pere etait georges lussier marie a malvina gosselin j aimerais avoir la ligne jusqua jacques et Catherine je crois que le p

    ere de georges etait louis lussier et georges ne en1856 inhume a Windsor que

Laisser un commentaire

Name and email are required. Your email address will not be published.