Langue française # 6

   Oeuvrer ou travailler ? Ces deux mots ne peuvent être employés indistinctement. Le mot travailler désigne généralement l’exercice d’une activité professionnelle, d’un métier, qui demande un salaire. Le mot œuvrer signifie, consacrer son temps à un ouvrage important qu’on peut appeler une œuvre. Cela est fait généralement d’une manière désintéressée. Par exemple, on peut dire que les membres de Québec-France et France-Québec oeuvrent pour le développement de la langue et de la culture francophone. (1)

 

Un petit rappel au sujet du mot « scrum » que l’on a vu dans le dernier numéro. J’avais mentionné qu’on pouvait utiliser l’expression, impromptu de presse, on peut aussi dire, une mêlée de presse. Si vous allez aux États-Unis, vous ne traversez pas les lignes, mais plutôt la frontière. Lorsqu’un groupe fait un « brainstorming », c’est plutôt un  remue-méninge. (2)

Sources : 1) Association pour le soutien et l’usage de la langue                                     française,  novembre 2013.

2) Observations personnelles.

Doit-on dire le C.A.A. ou la C.A.A.? Le sigle C.A.A. a été accepté ici parce qu’il est reconnu par l’Association canadienne des automobilistes. Il correspond à Canadian Automobile Associaton. Il faut donc parler de la C.A.A. et non du C.A.A.  La lettre C ne correspond pas au mot Club, mais à l’adjectif anglais féminin Canadian. Il faut dire la C.A.A.  Québec.

 

 

En rafale, voici quelques mots ou expressions souvent employés que l’on peut corriger facilement. One man show et one woman show qu’on peut remplacer par spectacle-solo. Dealer, deal et bargainer, par marchander. Spectacle live par spectacle en direct. Igloo par iglou, comme on dit bambou et non bamboo, vodou et non vodoo.

 

 

Source : L’Asulf, l’Association pour la sauvegarde et l’utilisation de la               langue française, décembre 2012 page 4.